Ange : la 40ème rugissante (Fr) + My Perfect Body (Lor)

samedi 13 novembre 2010 - 21H00

Prod.2D Tour

Ange ou démon, sait on jamais, avec le diable de Decamps … La question a été posée tant de fois, qu’on y répond de suite : Oui, c’est bien Ange, les vrais, le groupe mythique qui a tant fait vibrer il y a …. 25 ans déjà !

Pour Ange dont les textes contribuent grandement à la qualité des compositions. Textes qui montrent qu’Ange ne se fixe ni règles ni limite, mêlant fantastique, légendes et croyances médiévales, libertinage, délire personnel et poésie absurde. La musique n’est pas en reste puisque là non plus les musiciens ne respectent pas grand chose, passant de l’acoustique aux solos de guitare qui préfigurent le hard-rock, alternant les balades progressives, les montées en puissances, les dialogues entre l’orgue Hammond et la guitare, bref tout un joyeux foutoir qui ne respecte aucune forme musicale connue.

Ainsi à l’image d’une pièce de théâtre, c’est l’histoire d’un groupe qui entraîne la musique et qui la définit, tout le monde se pliant au rythme inspiré par les textes chantés, parlés, élucubrés et déclamés par Christian Decamps. Le rock progressif français atteint un de ses plus hauts sommets.

La première partie de ce concert sera assurée par My Perfect Body (Lor) :

Pour créer ce fameux « buzz » tant espéré par moultes groupes, on aurait pu dire que my perfect body était composé de Brian (Lead vocals / Californie) qui n’est autre que le fils caché d’Axel Road, de Kevin (Bass / Portland) qui est le neveu de Troujillo, de Bobby (Drums / Chicago) qui a le même boulanger que Dave Grole et de Mike (Guitars / Seattle) qui est sponsorisé par la même marque de slips que Carlos Soutana.

Que la section rythmique était composée de basses lourdes et d’une batterie d’une précision métronomique (en même temps, il vaut mieux…). Que le guitariste travaillait dans le bâtiment car il construit des murs de guitares acérées.

Et que le tout, bien entendu transcendé par un chant qui dresse les poils, était une tornade venue de Coincourt (54) qui allait tout ravager sur son passage. Les lecteurs de Rock’n’Frock vous le confirmeront.

Et bien non, il n’en est rien. On ne dévoilera rien ici sur leur vie privée my perfect body est juste ...
il paraît que c’est de plus en plus tendance de « juster » dans les milieux autorisés ? un groupe de rock qui va à l’essentiel. Le quatuor s’est même offert le luxe de travailler avec Laurent Lepagneau à la réalisation de leur 5 titres intitulé « Come & play with…my perfect body ».

Une chose est sûre : on n’a pas fini d’en entendre parler. Et si ça ne te convient pas, alors casse-toi pauv’con© ?il semblerait que l’expression soit courante et que c’est limite une formule de politesse dans les hautes sphères … ?

L’Autre Canal est un Établissement Public de Coopération Culturelle géré par la Ville de Nancy, la Région Grand-Est et le Ministère de la Culture - Direction Régionale des Affaires Culturelles du Grand-Est. Il bénéficie du soutien de la Métropole du Grand Nancy.