Bortsch Orkestra (Pol / Fr) + Cartesian Lover (Us / Fr) + Boris Viande (Fr)

samedi 16 mai 2009 - 21H00

Coproduction Théâtre de la Manufacture/CDN & L’Autre Canal | 21h00 | 20€ tarif plein | 15€ tarif réduit (groupe de 10 personnes, CE, possesseurs Pass 2009) | 8€ (étudiants, moins de 26 ans, demandeurs d’emploi)

Difficile de cerner l’identité plausible et probable du Bortsch Orkestra dont les dictionnaires vous diront que ses membres ont été trouvés errant sur une route de Pologne du côté de Czestochowa (ville polonaise protégée par la célèbre vierge noire) en 2004, tandis que d’autres dictionnaires vous jureront qu’ils sont des fils du Nord, terre il est vrai, férue en immigrés polonais.
Toujours est-il que ce groupe aux effluves venues d’ailleurs sait conjuguer rythme et humour, ce qui n’est pas donné à tout le monde, et l’accent avec lequel le chanteur baragouine le français n’y est pas pour rien. Ce dernier, le tonitruant pan Igor Kowalski, éternellement affublé d’une chapka d’astrakan héritée probablement d’un arrière-grand-père, sait conjuguer le verbe déménager à tous les temps. Chantant dans un invraisemblable sabir pollack dont on reconnaît les inflexions slaves, entouré de ses musiciens et de ses deux généreuses danseuses-glaneuses en habits pseudo-folkloriques, pan Igor Kowalski emballe la soirée. On part du Danube pour arriver chez Aznavour, on repart du côté de la Vistule pour atterrir dans un fan club d’AC/DC, quand on n’atterrit pas dans une maison de recyclage des vieilles promos disco. Où sommes-nous ? À Lwow peut-être, la plus polonaise des villes ukrainiennes, ou bien à Nancy, la ville du prince Stanislas Leszczynski. Nazdaovié ! ?

The other side, une performance audiovisuelle made in Balkans. Cartesian Lover alias Elizabeth Tesla (vidéo) et Wayne Frost venu de New York (musique électronique) nous entraînent de l’autre côté (Other side) dans un virtuel voyage en automobile dans les Balkans. De Vukovar à Zadar, ces deux artistes qui se sont rencontrés en 1998 ont ramené des paysages, des rencontres, des enregistrements avec des musiciens croisés en chemin. Sur trois écrans et la présence en scène des artistes, la performance manipule en temps réel sons et images. À chaque spectateur, sa perception. The other side, une autre façon de raconter, un voyage remix.

Des fanfares et des violons traditionnels au Russendisko, en passant par l’électro tsigane ou le gypsy punk, Boris Viande mélange les sons en live avec un mix festif et déjanté, armé de sa fidèle trompette et d’une boîte à rythmes.


Retrouvez toutes les informations autour du Festival Passages, dates, horaires et tarifs sur leur site en cliquant sur le lien ou en visitant celui du Théâtre de la Manufacture.




Bortsch Orkestra

L’Autre Canal est un Établissement Public de Coopération Culturelle géré par la Ville de Nancy, la Région Grand-Est et le Ministère de la Culture - Direction Régionale des Affaires Culturelles du Grand-Est. Il bénéficie du soutien de la Métropole du Grand Nancy.