Groupes Multipistes sélectionnés en 2013

Focus artistes

Vous trouverez ci-dessous les promotions février 2013 et septembre 2013 des groupes retenus dans le cadre du dispositif "La Couveuse" :

Promotion février 2013 :

- LAWYERS GUNS and MONEY (Luxembourg)

Fondé en 2011 à Sandweiler, au Luxembourg, le groupe LAWYERS
GUNS’N’MONEY pratique un rock qu’on peut qualifier de garage/
stoner. Le quartette, qui se compose de Frank Welsch (chant,
guitare), Ken Rischard (guitare), Gilles Zanen (basse) et Jim Scheck
(batterie), a publié un EP intitulé « Cab Ride » début 2012, et s’est
déjà produit plus de soixante fois sur scène.
Le quartette a un style ouvert, sans jamais toutefois s’éloigner
des fondements du rock’n’roll. Leur but avoué est d’améliorer,
d’affiner leur manière de jouer. À l’heure actuelle, le groupe prépare son deuxième album.

- COENGEN (Belgique, province de Liège)

COENGUEN se compose de Kevin Touron (chant, guitare, piano),
Mathieu Chiarello (guitare), François Hannecart (basse), Florent
Le Duc (batterie) et l’ingénieur du son Meeus Xavier. Ils se sont
rencontrés à Bruxelles en 2007. Leurs textes très explicites sont
portés par un son sans compromis, convulsif, influencé par le rock
francophone.
Les chansons du quartette ressemblent à un tour sur un grand
huit : elles sont rythmées, peuvent surprendre, réconforter mais
aussi torturer l’auditeur. Une chose est sûre : ces chansons sont
touchantes et leur rayonnement semble évident.

- FULL OF SUEDOISES (Belgique, province du Luxembourg)

Les influences principales de FULL OF SUEDOISES sont
The Strokes, Interpol et Arcade Fire – les pointures du rock
indépendant. Christopher Chamberland (chant, guitare),
Jean-Baptiste Giot (guitare), Nicolas Swerts (basse) et Fabian
Paulus (batterie) ont créé le groupe à Marche-en-Famenne en
Belgique en 2007, mais ont seulement publié leur premier album
(« Relapse ») en 2012.
Leurs chansons montrent une grande diversité de styles basés
sur les différentes influences des membres du groupe. Certains
titres s’orientent clairement vers le punk-rock, d’autres lorgnent
vers la pop.

- EVERYDAYCIRCUS (Allemagne, Rhénanie Palatinat) :

Le groupe EVERYDAY CIRCUS, originaire de Trêves et de Merzig
en Allemagne, se compose du chanteur/guitariste Matteo
Schwanengel, du guitariste/chanteur Andreas Lion, du bassiste
Eren Selcuk et du batteur Simon Mu ?ller. Dans leurs chansons, ils
allient harmonies évidentes et mélodies complexes. A leurs yeux,
l’essentiel est dans le groove mais ils ne sont pas effrayés à l’idée
de faire du bruit de temps en temps.
Les membres de Everydaycircus sont hautement motivés et
investissent la plupart de leur temps libre dans le groupe. Ainsi,
ils répètent jusqu’à quatre ou cinq fois par semaine.

- PORTLAND (France, Lorraine 57)

Le groupe electro-pop PORTLAND a été fondé à Metz en février
2010. Les principales influences de Marion-Lily Pejon (chant),
d’Adrien Castellani (guitare, claviers), de Martin Murer (keyboard)
et de Thibaut Richard (batterie) sont M83, Cut Copy et Phoenix.
Bref : de la musique moderne teintée de sonorités Disco : un
univers jeune, frais et futuriste. Une de leurs chansons, « You
Don’t Know Me » a déjà été visionnée plus d’un million de fois sur
YouTube, ce qui pour la chanteuse et les trois musiciens constitue
une grande motivation à poursuivre leur travail. Leur objectif
serait de pouvoir jouer un jour aux États-Unis et en Amérique
latine.

- BLONDSTONE (France, Lorraine 54)

Le trio BLONDSTONE, créé à Nancy en septembre 2011, est
composé de Alex Astier (chant, guitare), Nico Boujot (basse)
et Pierre Barrier (batterie). Leur rock « desert/grunge » se
caractérise, selon leurs propres propos, par des ambiances lentes
et angoissantes derrière lesquelles on devine une colère sourde
qui se traduit par de régulières explosions.
Blondstone joue un rock lourd ressemblant parfois à du rap,
sachant se faire subtil et mélodique. Le trio montre toute son
énergie sur scène, à l’instar de leurs idoles, Queens Of The Stone
Age, Triggerfinger et autres Foo Fighters.

- Mr YAZ (France, Lorraine 88)

Depuis février 2012, MR YAZ suit les traces de Jamiroquai, de
Bernhoft et de Bruno Mars. Le quintette basé à Remomeix
dans les Vosges, est composé de Yacine El Fath (chant, guitare),
Laurent Pisula (guitare), Claire Jacquot (basse), Stéphane Escoms
(claviers) et Romain Diloreto (batterie). Yaz est un groupe
Pop’n’Groove, ce qui veut dire qu’il offre un mélange de groove
typé 70’s, de mélodies issues de la pop et de sons électroniques
modernes. Ainsi, il parvient à faire le lien entre tradition et
modernité. La formation fait preuve à la fois sur scène et en
studio d’une grande maturité technique.



Promotion septembre 2013 :

- BENDER & SCHILLINGER (Allemagne)

Elle habite Francfort, s’appelle Linda Bender. Elle joue de la guitare, de la batterie, du marimba et des percussions. Lui, il est de Mannheim, s’appelle Chris Schillinger et joue de la guitare, de la basse, de l’accordéon et des percussions. Ensemble, ils forment le groupe Bender & Schillinger. Leurs influences : Wallis Bird, Frank Turner et Dota Kehr. Ils ont fondé leur duo à Mayence en 2010. Ils étonnent avec leurs sonorités polies et pleines d’ambiance ainsi qu’avec la diversité de leurs instruments. Ils excellent dans un travail symbolique en duo dans des chansons en anglais et en allemand, sans pour autant oublier la beauté de la mélodie. Ils décrivent leur style comme étant celui « d’auteurs-compositeurs-interprètes plus ». Ils adorent reléguer au placard l’idée préconçue selon laquelle les chansonniers auraient leur place autour d’un feu de camps et non pas sur scène.

- FIRST RAGE (France, Lorraine 57)

Au début, ils n’étaient que trois, mais 8 ans plus tard, en 2011, ils comptaient déjà 7 membres. C’est à ce moment que l’aventure First Rage a pris son envol. A leur actif : 35 concerts et une version du Crossover bien à eux. Leurs inspirations : les ancêtres du rock alternatif et Crossover tels que Rage Against The Machine, Incubus et Deftones ; ceux qui marient avantageusement rock et rap/hip-hop. Les paroles de leurs chansons sont essentiellement françaises, et leurs mélodies internationales. Ils les interprètent avec beaucoup d’énergie, chacun y allant de sa propre personnalité. Jamais ils ne se reposent sur leurs lauriers et ils vont toujours de l’avant.

- HOT MEN STUCKIE (Belgique, Bastogne)

C’est en Avril 2010 que trois anciens membres du groupe punkrock Naked Legs formaient le trio de power-rock Hot Men Stuckie. Il s’agissait du chanteur et guitariste Vincent Connerotte, du bassiste Valentin Waltzing et du batteur Nicolas Marion. En 2012 est venu s’ajouter Jean-François Catry au synthé. Ce dernier joue plusieurs instruments : le synthé, la basse, la batterie, les percussions et le violon. Leurs morceaux sont plein d’énergie, mélodieux et variés, comme le montre leur EP « Creamy Feelings », album autoproduit en été 2013. Hot Men Stuckie jongle avec des styles musicaux éclectiques et s’adresse ainsi à un large public.

- LYLAC (Belgique, Bruxelles)

Lylac : C’est sous cette appellation que se sont réunis en 2012 le chanteur et guitariste Amaury Massion et la violoncelliste Thècle Joussaud. Ils s’inscrivent dans la tradition du poète-musicien britannique Nick Drake, décédé en 1974, ainsi que de l’Américain Devendra Banhart et des frères CocoRosie. Les paroles de leurs chansons sont fortes et riches en émotions. Elles trouvent leur vie dans la voix et le lyrisme d’Amaury Massions, qui écrit tantôt en français, tantôt en anglais. Il est l’auteur de tous leurs morceaux. Il trouve son inspiration chez ses modèles anglophones mais aussi au cours de ses voyages en Asie. Par ailleurs, même si c’est lui qui mène la danse, il fait place large à sa partenaire et violoncelliste Thècle Joussaud, leurs jeux et leurs voix formant une parfaite union.

- MAJOR COOPER (France, Lorraine 88)

Musicien depuis 1998, c’est en 2010 que Mathieu Battu a fondé Major Cooper. Ce groupe rassemble Battu au chant et à la guitare, Noël Benjamin à la basse et Brédard Olivier à la batterie. Major Cooper est un trio de power rock stimulant qui s’inscrit dans la tradition des groupes de rock alternatif et de noise rock tels que Fugazi, Nirvana et Dinosaur Jr. Ils sont indépendants comme au bon vieux temps et c’est ainsi par exemple, qu’ils se sont chargés eux-mêmes de la réalisation de leur album « Major Cooper » en 2011.

- OSCAR LEZAR (France, Lorraine 54)

Né à Bar-le-Duc, de son vrai nom Thibault Bellorini, Oscar Lézar est rappeur, guitariste et bassiste en une seule personne. Il écrit « des chansons dans un style poli qui transmettent les émotions du hip-hop authentique. » déclare-t-il. Cela fait longtemps qu’il se sent lié aux mots et à leurs sonorités, et il a créé son propre univers musical.
Il travaille en étroite collaboration avec Patrick Guise alias Mr DJ Weed (également pianiste et guitariste), Quentin Bellorini alias Kent (guitare, percussions, batterie) ainsi qu’en synergie avec les artistes du Labels 7ptikrecords. Son premier objectif : partager avec le public paroles et diversité musicales. Cependant, son objectif le plus ambitieux est celui de se produire au Festival « Eurockéennes » de Belfort en 2016.

- SEED TO TREE (France, Lorraine 54)

Georges Goerens (chant, guitare acoustique), Benjamin Heidrich (guitare électrique, mandoline, chant) et Michael Mentgen (batterie) forment le groupe Seed To Tree depuis 2010. En 3 ans seulement, ils se sont produits une cinquantaine de fois, notamment aux festivals luxembourgeois « Sonic Visions » (2012), « Food For Senses », « Rock-A-Field » et « Rock am Knuedler » (2013). Lorsqu’ils donnent un concert, ils sont assistés de deux musiciens supplémentaires. Bons paroliers, ils jouissent d’une certaine renommée au Luxembourg et l’ambiance au sein du groupe est très familiale. Pour l’avenir, ils veulent se consacrer entièrement à leur musique, se distancer de leurs modèles et développer leur propre style.

Vous trouverez ci-dessous la promotion 2013 des groupes retenus dans le cadre du dispositif "La Pépinière" :

- MUTINY ON THE BOUNTY (Luxembourg)

Depuis 2004, le groupe Mutiny on the Bounty fait de son mieux afin
d‘améliorer la notoriété de la petite ville luxembourgeoise d’Esch-sur-Alzette
dans le paysage international du rock. Et cela fonctionne. Nicolas Przeor alias
Pzey (guitare, keyboard), Clément Delporte (guitare), Cédric Czaika (basse) et
Sacha Schmitz alias Falcon (batterie, chant) ont déjà publié un mini album
et deux LP chez le label allemand Redfield Records. Bien que Mutiny on
the Bounty soit déjà bien établi, le groupe reste dans un état d’esprit
underground et se montre prêt à jouer partout. A savoir : les quatre membres
du groupe, qui comptent parmi leurs influences Battles, The Mars Volta ou
Michael Jackson (!), ont résilié leurs contrats de travail afin de travailler en
tant que musiciens à temps plein.

- LITLLE ROMAN & THE DIRTY CATS (Belgique, province du Luxembourg)

En avril 2012, LittLe Roman & the Dirty Cats publie son
premier album. Le quartette rockabilly de Rulles en Belgique s’est
formé en novembre 2009, et ces fans de Sun Records, d’Eddie
Cochran, de Dion & The Belmonts ou de Brian Setzer ont déjà joué
environ 150 concerts. Ce qui est somme toute considérable !
A leurs débuts, Romain Trigaux alias Little Roman (chant, guitare),
Gilles Pemmers (guitare), Arnaud Pemmers (contrebasse,
basse, piano) et Robert Paul (batterie, percussion) ont joué
principalement des reprises, ils sont désormais capables d’écrire
leurs propres chansons, s’éloignant doucement des standards du
rockabilly.

- ROSCOE (Belgique, province de Liège)

Depuis sa fondation en 2006, le quintette pop-rock Roscoe a
joué à peu près 200 concerts et publié un EP et un album. Pierre
Dumoulin (chant, guitare), Pierre Minet (guitare), Luc Goessens
(basse), Xavier Yernaux (synthétiseur) et Benoit Bovy (batterie)
comptent parmi leurs principales influences les groupes
Oceansize, Elbow et The National.
Leurs propres compositions pourraient bien devenir les
standards du rock des prochaines années. Si elles paraissent
simples à la première écoute, elles révèlent au fil du temps une
richesse qui fait de chaque écoute une nouvelle découverte.

- LAKE CISCO (Allemagne, Rhénanie-Palatinat)

Le style du quartette Lake Cisco est influencé par le postrock
progressif de Dredg, d’Oceansize et d’Incubus. Le groupe
a été créé en 2009 à Coblence. Florian Sczesny (chant, guitare),
Christopher Jehle alias Monte (guitare), David Trapp (basse) et
Simon Scheibel (batterie) ont publié en mai 2009 l’EP « Ataraxia »
et en septembre 2011 l’album « Permanent Transient ».
Lake Cisco soigne un songwriting original et des arrangements
innovants. Leur amour pour les détails semble une évidence.
Sur le court ou sur le long terme, ils veulent mettre en place leur
propre studio et produire de façon autonome leurs compositions.

- MELL (France, Lorraine 57)

Mélanie Frisoli alias MeLL, née en 1982 à Metz et résidant
actuellement à Saulny, travaille depuis longtemps dans la
musique. Elle ne sait même plus exactement à quand remonte
le début de sa carrière. Fan de Jerry Lee Lewis, d’Alain Bashung
et de Jessie Garon, elle s’est dédiée à un mélange très inhabituel
de chanson française et de rock’n’roll. Chanson’n’roll est donc la
bonne description de sa musique.
Sur scène, elle chante, joue de la guitare et bien d’autres
instruments. Entre 2003 et 2011, elle a publié quatre albums. Une
sacrée personnalité ! Le cinquième, baptisé "Relation Cheap", sera dans les bacs le 29 avril 2013 (ArtDisto/L’Autre Distribution).

- ALEX TOUCOURT (France, Lorraine 54)

Le chanteur et guitariste Alexandre Vannucci alias
aLex toucourt, est entouré de Mickael Barthelemy alias Timike
(basse, chant) et Nicolas Stroebel (batterie). Il est originaire de
Villerupt et vit maintenant à Nancy.
Les chansons de ce fan de Gainsbourg, de Thomas Fersen et de
Steel Pulse sont chacune des petites histoires. Toucourt observe
les petits moments de la vie et les restitue d’une façon honnête
et directe. Il aime jouer avec les mots, avec leur sens et avec leur
son. Il est très attentif à une communication intensive et un
échange vif avec le public.

- FERGESSEN (France, Lorraine 88)

Fergessen, « ce sont deux voix, deux plumes, qui deviennent une seule ». C’est
ainsi que se définit le duo de Ban-de-Sapt, Michaëla Chariau (chant, guitare,
piano, percussion) et David Mignonneau (chant, guitare, batterie, percussion).
Michaëla et David font de la musique ensemble depuis décembre 2007, et
en janvier 2011, ils ont publié leur premier album, « Les Accords Tacites ».
Leurs textes sont rédigés en français et en anglais, un atout pour le marché
international.
Leur objectif consiste à pouvoir gagner leur vie avec leur musique d’ici l’année
2014. Pour cela, ils préparent activement leur deuxième album, « Far Est ».
En parallèle, ils souhaitent établir un réseau de compétences d’auteurs, de
compositeurs, de graphistes, de photographes, de vidéastes, de musiciens,
d’attachés de presse etc.

L’Autre Canal est un Établissement Public de Coopération Culturelle géré par la Ville de Nancy, la Région Grand-Est et le Ministère de la Culture - Direction Régionale des Affaires Culturelles du Grand-Est. Il bénéficie du soutien de la Métropole du Grand Nancy.