• Accueil
  •  :: 
  • Agenda
  •  :: 
  • LE PERE NOËL EST UN ROCKEUR : DEUX (En chiffres) + NORDINE LE NORDEC + THE CROOKS + LA TCHAV’PROJECT

LE PERE NOËL EST UN ROCKEUR : DEUX (En chiffres) + NORDINE LE NORDEC + THE CROOKS + LA TCHAV’PROJECT

jeudi 3 décembre 2015 - 20h30

UNE ENTREE = UN JOUET d’une valeur de 8 euros.

Ouverture des portes  19H30

Programme riche et éclectique pour cette soirée placée sous le signe de la générosité :

Les textes de DEUX (EN CHIFFRES) sont emprunts d’un humour à la fois acide et absurde, et foncent à contre-courant du politiquement correct, aussi bien sur des sujets polémiques comme l’Europe (Remue-toi la Grèce, Euro-bisous) ou les dinosaures (morceau éponyme), que des thématiques plus personnelles comme la paternité (Je te voulais pas) ou les fenêtres en PVC (En plastique). On apprend également que Deux est, en fait, un projet parallèle des Daft Punk pour mettre un terme à leur anonymat pesant en dévoilant, enfin, leurs visages (Super connus). Les mélodies sont posées sur un minimalisme bricolo-acoustique, avec des envolées punk rock. Le tout donne un mélange très éloigné de Patricia Kaas !
Le spectacle repose sur les nouvelles chansons mais revisite également tout le
parcours d’Ivan au sein des Fatals Picards et des Rois de la Suède. Sur scène il est
accompagné par Siril, un androïde robotisé de deuxième génération, qui joue
simultanément de la batterie, de la basse et du clavier, et permet au groupe de
passer aisément pour un orchestre symphonique (sans avoir les notes de pressing
astronomiques dues aux costumes et aux noeuds papillons, sans parler des
cotisations sociales). Bref, Deux est un projet ambitieux, mais à une échelle
raisonnable.

On l’aura attendu longtemps, le second opus de NORDINE LE NORDEC. Quelques années après son premier essai Ça commence mal, le revoilà enfin de retour avec Ça s’arrange pas. Dès la première piste, « Le Retour des Dieux », on sent tout de suite un son plus rock, avec une guitare plus présente ; le précédent album était plus dans le style jazz manouche. Influence des tournées des Fatals Picards qu’il a souvent accompagnés ? Bien sûr, les paroles et l’humour sont toujours là, entre cynisme et gentillesse, comme d’habitude. Nordine, c’est un bon pote qui vient de se lever pour prendre le micro et te chanter quelques chansons qui te parlent, avec sourire et tendresse.
« J’écris des chansons à la con », entonne-t-il joyeusement, chansons qu’on sera heureux de chanter à deux, en s’interrompant pour l’écouter parfois se livrer en plein milieu d’elles. Avec quelques joyaux, telle « Une fille tellement jolie », requiem contre la violence conjugale, tout en finesse, dont il avait livré le clip, magnifique, il y a quelques mois. Mais avec la tendresse, l’arme fatale de Nordine, c’est l’humour, et certains titres semblent écrits comme de véritables petits sketchs. ( Source : Le petit blog de Mat )

THE CROOKS est un groupe d’amis fondé en 2012 dans le secteur de Forbach, en Moselle. Orienté métal, il mêle guitares musclées et chant féminin mélodique mais puissant. leurs compositions aux textes réfléchis et aux rythmes entraînants ont déjà conquis le jury du tremplin Soundrise aux Trinitaires de Metz, ce qui leur a permis entre autres de faire la première partie du groupe Portland. Fin 2014 le groupe commence à enregistrer avec envie et détermination dans leur labo musical digne d’un studio. The Crooks enchaîne désormais les concerts et les candidatures à différents tremplins régionaux afin de continuer à se produire sur scène.

Guiz, Toum et Piou c’est pas banal comme prénoms. De toute façon, vous allez le découvrir : rien n’ est banal chez ces gars-là ! C’est peut être cela qui explique que leur style de musique semble être indescriptible…
Au fait, pour les néophytes du Patois Gitano-Lorrain : se mettre la tchav’ signifie Lâcher l’affaire, prendre la fuite… C’est même pour ça qu’au moment de choisir le nom, c’est « LA TCHAV’PROJECT » qui apparut logiquement. Car à la base ca ne devait durer que deux semaines. Le temps de se payer de belles « vacances-tournées » pour décompresser du rythme infernal de la vie. Ca continue encore, toujours et tant mieux !
Du coup faut s’habituer à les voir semer le caillon un peu partout, avec un mélange des genres novateur et rythmé.
Une programmation éléctro/Hip-hop avec Guiz aux manettes, Toum qui perd la tête à force de mettre tout l’air de ses poumons dans sa trompette (ou son tuba), et Le « Piou » qui tripote le concertina et sa gratt’ tout en chantant.
Fort d’avoir traversé la France d’Est en Ouest (et même le Québec), nos petits gaillards vont faire jazzer tout l’patelin !

L’Autre Canal est un Établissement Public de Coopération Culturelle géré par la Ville de Nancy, la Région Grand-Est et le Ministère de la Culture - Direction Régionale des Affaires Culturelles du Grand-Est. Il bénéficie du soutien de la Métropole du Grand Nancy.