LE PROJET

L’Autre Canal a ouvert ses portes en mars 2007, faisant suite à une période de préfiguration de 6 années et, encore avant cela, à une revendication des acteurs locaux.

Dès 2004, L’Etat, le Conseil Régional de Lorraine et la ville de Nancy se sont positionnés sur leurs attentes concernant le rôle de L’Autre Canal :
- L’Autre Canal doit répondre au besoin de structuration du secteur des musiques actuelles sur la Région Lorraine. Il doit avoir un rôle significatif dans la production et la diffusion des musiques actuelles, doit jouer le rôle de « tête de réseau » dans le dispositif de soutien et d’accompagnement de la filière professionnelle, dans l’accès des amateurs aux pratiques artistiques contemporaines et dans le développement de missions éducatives.
- L’Autre Canal doit être à la fois un lieu de pratique, de création et d’expression artistique, un lieu de diffusion, de rencontre et de convivialité, d’information, d’échange et de réflexion, un espace d’expérimentation, un lieu « à vivre ensemble".
- L’Autre Canal doit être un lieu qui accueille, encourage, facilite, soutient les recherches musicales sous toutes leurs formes en respectant leur originalité et leur particularité.
- Basé sur une idée de décloisonnement, L’Autre Canal se consacrera aux musiques actuelles, ainsi qu’aux autres formes d’expressions artistiques les associant, notamment les arts visuels.
- Ce lieu multiple doit être une véritable plate-forme de développement d’artistes, de talents, et aussi de repérage de la perpétuelle évolution des pratiques artistiques liées aux musiques actuelles.

- Un axe artistique éclectique et novateur

Les musiques actuelles sont porteuses d’enjeux artistiques importants et diversifiés. Elles sont un laboratoire idéal et avant-gardiste des mutations culturelles. Depuis des années, les musiques du « mix » (rap et musiques électroniques notamment) se fondent dans tout un mouvement bouillonnant mélangeant le spectacle à la performance, le festif à l’expérimentation. Ces musiques contribuent à tirer dans leur sillage la création vidéo, la danse et les spectacles multimédia pour les porter à la connaissance d’un large public.
Tant en termes d’espaces que de temporalités, ces nouvelles pratiques ouvrent des brèches, procurent d’autres sensations, permettent d’aller à la rencontre de l’image, du mouvement et de l’expérimentation.
Fort de ce constat, le projet de l’Autre Canal s’articule autour des musiques actuelles et des formes artistiques les associant.
Ce choix permet à l’Autre Canal d’être en phase avec les pratiques artistiques actuelles et à venir tout en se positionnant sur un créneau encore peu développé en France.
La programmation proposée par l’Autre Canal est éclectique et offre un panel le plus large possible des propositions artistiques musiques actuelles. Du fait des caractéristiques techniques liées aux musiques amplifiées et au peu de lieux aptes à les accueillir, les musiques rock, rap et électroniques sont particulièrement concernées, tout comme les approches artistiques associant son et image.

Les axes fondateurs du projet de L’Autre Canal :

Un projet pluriel pour les musiques actuelles

Le projet de l’Autre Canal est un projet pensé pour tous, jeunes et moins jeunes, amateurs de Musiques Actuelles et publics à la recherche de divertissement, jeunes artistes et groupes déjà reconnus médiatiquement…

- Pour la population
Le projet est conçu pour encourager l’envie de découvertes et l’esprit de curiosité d’un public large.
En s’appuyant sur la richesse intrinsèque aux musiques actuelles, le projet favorise la mise en relation de la population et d’artistes dans un espace adapté et une ambiance conviviale.
Grâce à la présence de deux salles de concerts de capacités différentes, le projet prévoit la présentation de concerts d’artistes en développement de carrière et d’artistes confirmés, incitant ainsi le plus grand nombre à venir à l’Autre Canal … et à y revenir pour découvrir de jeunes artistes prometteurs.

- Pour les artistes
Le projet englobe des actions de diffusion, d’accompagnement de projets artistiques, de soutien à la production, d’information. Il prévoit la mise à disposition de moyens, d’outils et d’espaces nécessaires aux projets musiques actuelles pour se développer, s’épanouir et rencontrer un public.
Il permet ainsi la vitalité d’un lieu dans lequel l’ensemble du processus de création est accessible dans un même espace, un lieu de partage, un lieu où de nouveaux modes de relations sont possibles, un lieu où l’esprit de convivialité et de complicité est le leitmotiv.

- Un axe artistique éclectique et novateur

Les musiques actuelles sont porteuses d’enjeux artistiques importants et diversifiés. Elles sont un laboratoire idéal et avant-gardiste des mutations culturelles. Depuis des années, les musiques du « mix » (rap et musiques électroniques notamment) se fondent dans tout un mouvement bouillonnant mélangeant le spectacle à la performance, le festif à l’expérimentation. Ces musiques contribuent à tirer dans leur sillage la création vidéo, la danse et les spectacles multimédia pour les porter à la connaissance d’un large public.
Tant en termes d’espaces que de temporalités, ces nouvelles pratiques ouvrent des brèches, procurent d’autres sensations, permettent d’aller à la rencontre de l’image, du mouvement et de l’expérimentation.
Fort de ce constat, le projet de l’Autre Canal s’articule autour des musiques actuelles et des formes artistiques les associant.
Ce choix permet à l’Autre Canal d’être en phase avec les pratiques artistiques actuelles et à venir tout en se positionnant sur un créneau encore peu développé en France.
La programmation proposée par l’Autre Canal est éclectique et offre un panel le plus large possible des propositions artistiques musiques actuelles. Du fait des caractéristiques techniques liées aux musiques amplifiées et au peu de lieux aptes à les accueillir, les musiques rock, rap et électroniques sont particulièrement concernées, tout comme les approches artistiques associant son et image.

- Un projet ouvert et participatif
Le projet de l’Autre Canal est un projet basé sur la participation et l’implication du plus grand nombre. Il prend le parti de privilégier la concertation, la complémentarité, les co-productions et le partenariat avec d’autres lieux et démarches artistiques.
Différentes instances composées de représentants des publics (Comité de réflexion) ou de représentants du secteur Musiques Actuelles en région (Pôle Régional des musiques actuelles) garantissent l’adéquation du projet avec les besoins et attentes de la population, la prise en compte des nouveaux enjeux des musiques actuelles et la recherche d’une complémentarité avec l’offre culturelle territoriale existante.

- Un projet structurant pour la Région Lorraine
Le projet de l’Autre Canal prend en compte les enjeux territoriaux et culturels à la fois de l’agglomération nancéienne, de la Région Lorraine et de la Grande Région.
Il contribue par sa dynamique à placer la Lorraine comme territoire incontournable du secteur des musiques actuelles.
L’Autre Canal est membre de la Fédurok (Fédération nationale des lieux de musiques actuelles) et du comité technique de la mission musiques actuelles gérée par Musique et Danse en Lorraine, participant ainsi à la structuration du secteur en et hors Région.

L’Autre Canal est un Établissement Public de Coopération Culturelle géré par la Ville de Nancy, la Région Grand-Est et le Ministère de la Culture - Direction Régionale des Affaires Culturelles du Grand-Est. Il bénéficie du soutien de la Métropole du Grand Nancy.