• Accueil
  •  :: 
  • Agenda
  •  :: 
  • "Musiques actuelles : ça part en live."

"Musiques actuelles : ça part en live."

jeudi 13 février 2014 - 19h00

Production LAC

Gratuit


Les mutations et les nouveaux schémas économiques du spectacle vivant dans les musiques actuelles.

L’ouvrage « Musiques actuelles : « Ça part en live »/mutations économiques d’une filière culturelle » vient d’être coédité par l’Irma et le DEPS (Ministère de la Culture) en partenariat avec le Centre national de la chanson, des variétés et du jazz (CNV). Il est issu d’une recherche effectuée pour le ministère de la culture et a été écrit par Gérôme Guibert, sociologue, maître de conférences à la Sorbonne Nouvelle (Université Paris III) et Dominique Sagot-Duvauroux, économiste, professeur à l’université d’Angers. En se basant sur les résultats de cette recherche, l’intervention à L’Autre Canal se donne pour objectif d’échanger autour de la structuration et des mutations de la filière du spectacle vivant dans les musiques actuelles.
Il s’agira dans un premier temps de présenter la filière du spectacle vivant dans les musiques actuelles et ses mutations en abordant les thématiques suivantes : Comment la filière est elle structurée ? Pourquoi a-t-elle été peu étudiée en tant que telle ? Quels sont ses rapports et ses interdépendances avec la filière de l’enregistrement phonographique et les autres activités liées aux musiques actuelles ? Quelles sont ses évolutions récentes ? Existe-t il une logique économique en œuvre dans le fonctionnement économique de la musique live ?

Intervenant : Gérôme Guibert, docteur en sociologie, est maître de conférences à la Sorbonne Nouvelle (université Paris III) et chercheur au laboratoire CIM-MCPN (EA n° 1484). Il a notamment publié : La Production de la culture. Le cas des musiques amplifiées en France (Seteun/Irma, 2006

L’Autre Canal est un Établissement Public de Coopération Culturelle géré par la Ville de Nancy, la Région Grand-Est et le Ministère de la Culture - Direction Régionale des Affaires Culturelles du Grand-Est. Il bénéficie du soutien de la Métropole du Grand Nancy.