Parrainage 2012

Focus artistes

The Aerial (Pop/electro – Nancy), Backstage Rodéo (rock – Metz), Aissate (Afro-beat – Nancy).

Quelques traces des groovebox de leur enfance dans les 90’s, une platine vinyle tournant encore au son de Sergent Pepper et un Ipod naviguant entre les fréquences anglaises et la French Touch : voici le bagage musical délivré par la jeune formation The Aerial.
La musique de The Aerial réussit un grand écart très british. Hybride d’une pop de stade et d’une indie music à la gouaille des clubs de banlieues d’Angleterre, elle peut faire songer à The Streets ou Robbie Williams, et résumer la transition délicate entre les 80’s et les 90’s.
Qu’ils investissent la scène, quadrillent les réseaux ou déversent des flux de musique –volontairement gratuite, les 4 garçons (nancéiens/liverpuldien) énervent autant qu’ils apaisent, toujours à l’équilibre mais toujours sur le fil : the kids are all right, et ils savent ce qu’ils font. Aux Découvertes de Bourges de 2011, ils ont imposé le silence pour mieux entendre les pas de danse d’un public transi. Aux Francofolies puis au MaMA Festival, ils réussissent à faire oublier leur jeunesse pour imposer une maturité scénique qui laisse sans voix.
© Cityvox

Backstage Rodeo est né en 2007, a Metz, formé par quatre amis d’enfances, Francois et Vincent CALVIER, Pierre BILL et Philippe KRIER. Le style de leur musique est difficile à définir tant les influences sont diverses. Le rock garage est omniprésent mais il est teinté de blues ou de britpop. Le groupe est reconnu pour ses prestations scéniques déjantées et l’énergie qu’il transmet au public au travers de ses hymnes rock.
Après la sortie d’une première démo de trois titres, Backstage Rodeo déclenche un véritable buzz et se produit sur M6.
En 2009, Backstage Rodeo s’entoure d’une équipe d’accompagnateurs professionnels afin de préparer la production de leur premier EP. Le 24 avril 2010 sort le disque « Are you electric ? » devant une salle comble, dans leur ville natale. Le groupe se lance alors dans une tournée nationale d’une trentaine de dates.
Fin 2010, Backstage Rodeo fait une prestation remarquée en finale du printemps de Bourges et collabore alors avec L’Autre Canal de Nancy pour la préparation de leur premier album.
En 2011 Backstage Rodeo a été programmé au festival Jardin Du Michel, et a sorti ses deux premiers clips.
En Septembre 2011, Norman Fait des Vidéos a choisi la musique de Backstage Rodeo pour la bande son de ses podcasts. Ces vidéos totalisent plus de 2 millions de vues et Backstage Rodeo bénéficie d’une visibilité nationale ! Peu après, les Backstage Rodeo on veut cette collaboration fructifier puisqu’ils seront aux côtés des plus grand humoristes de France (Norman, Cyprien, Palmashow,…) pour une soirée exceptionnelle dans la grande salle du célèbre Grand Rex à Paris.
Depuis le 25 Novembre, un titre de Backstage Rodeo fera l’objet d’un spot publicitaire pour le compte du Crédit Agricole. L’occasion de diffuser leur musique à la télévision !
compte du Crédit Agricole. L’occasion de diffuser leur musique à la télévision !

Entre culture occidentale et culture Peul, Aissate mixe les styles musicaux pour créer son métissage, image d’une génération sans frontières aux multiples racines. Femme de tête aux textes avertis et à la musique réfléchie, elle tranche dans la masse d’une vérité passée sous silence. En live quartet ou solo, elle transmet son message engagé à toutes les générations, dans la lignée de la pop de Tracy Chapman aux influences musique du monde... pour qu’un meilleur avenir se profile !
Aissate, auteur-compositrice-interprète, est une fille couleur chocolat, née dans les Vosges de parents mauritaniens issus de la communauté peule d’Afrique de l’Ouest. Bercée dans une Afrique vosgienne, elle se forge une identité qui lui permet de chanter en peul dans la forêt et en français sous l’arbre à palabres.
Face aux maux d’aujourd’hui, elle dégaine ses mots avec une verve qui marque souvent les esprits.
Convaincue de leur pouvoir magique, elle part à la rencontre du public armée de sa voix et de sa guitare.
Avec près de 400 concerts, de nombreux festivals et des premières parties mémorables, elle conquiert un public intergénérationnel en transmettant un message engagé. Et puisqu’il vaut mieux rire que pleurer, danser que bouder, ses influences musicales sont autant de clins d’œil aux musiques militantes pour la paix et rythmant le monde : reggae, afro, pop...

L’Autre Canal est un Établissement Public de Coopération Culturelle géré par la Ville de Nancy, la Région Grand-Est et le Ministère de la Culture - Direction Régionale des Affaires Culturelles du Grand-Est. Il bénéficie du soutien de la Métropole du Grand Nancy.