RESIDENCE DE PREPRODUCTION SCENIQUE 2012

RESIDENCE DE PREPRODUCTION SCENIQUE ANNEE 2012

- Numbers Not Names (Hip Hop)

Dates : 5 jours du 31 Mars au 04 Avril 2012.
Producteur : Ici D’Ailleurs http://www.icidailleurs.com/
Lien Artiste : http://www.icidailleurs.com/index.php?route=product/category&path=105

Objectifs de la résidence  :

Après avoir enregistré l’album dans le studio de L’Autre Canal en Octobre 2010 et avoir pris le temps pour le mixage et le mastering, un temps de résidence sur scène était nécessaire afin que les artistes puissent donner vie à ce projet sur scène, ceux-ci n’ayant jamais eu l’opportunité de par leur éloignement géographique de se produire tous ensemble sur scène.

Présentation du projet :

Numbers Not Names est le résultat de la rencontre de 4 musiciens, à l’initiative de Stéphane Grégoire , gérant du label Ici d’Ailleurs, dont on connaît le goût pour les croisements d’artistes improbables. Ici cependant, il n’est pas question de reprise ou d’hommage, mais bien de la création d’un projet original pour lequel furent sollicités au chant Alexei « Crescent Moon » Casselle (Kill The Vultures – USA), Jean-Michel « Mitch » Pires à la batterie (NFL3, The Married Monk – France), Oktopus à la production (Dälek – USA) et enfin Chris Cole à la batterie et au laptop (Manyfingers – UK). Un projet né d’une envie, celle de croiser des chemins, des esthétiques pour essayer d’ouvrir un brèche, de créer l’effervescence, le moment de grâce, tout en laissant bien évidemment la part belle à l’inconnu de la rencontre et à ce qui en découle.

Numbers Not Names est un projet qui aime brouiller les pistes. Car si l’on pouvait attendre d’un tel line-up un hip-hop violent, tendu et groovy, cela n’empêche pas le groupe de varier les atmosphères. Radical sur certains titres, hypnotique ou psychédélique sur d’autres, Numbers Not Names propose un vaste panel d’émotions. Et si le disque évolue dans un environnement dense et aride, le résultat final est loin d’être un simple bloc monolithique. Les situations urgentes demandent des réponses fortes, mais non dénuées de réflexion pour autant. Chaque morceau prend ainsi la direction d’un territoire distinct, même si toujours foulé par des musiciens au bord de la rupture mais tous porteurs d’une vision, d’une expérience et d’un savoir-faire bien particulier.

Numbers Not Names est le reflet d’un monde instable où le malaise a atteint son paroxysme. Rien d’étonnant donc à être confronté à une musique à fleur de peau, où les explosions se multiplient, prenant ainsi de court l’auditeur qui se trouve au cœur d’un chaos sonore minutieusement pensé pour toucher les points sensibles. La justesse du propos et la maîtrise des musiciens permettent ainsi une immersion totale, éprouvante mais clairement libératrice. On se surprend alors à penser que le sang et la poussière laisseront place à une énergie plus positive. En ce sens, Numbers Not Names fait office de catharsis. Un phénomène plus que jamais palpable sur scène, comme le groupe l’a si bien prouvé lors de 4 dates françaises à l’occasion du festival Ici d’ailleurs en avril dernier. 4 musiciens en osmose pour des prestations qui transcendent les frontières des musiques hip-hop, rock et industrielle.

- Kas Product (New Wave)

Dates : 3 jours du 24 au 26 Septembre 2012
Producteur : Artik Unit http://artik-unit.com/
Lien Artiste : http://www.kasproduct.com/

Objectifs de la résidence :

Après de longues années d’absence, le groupe a préparé son retour-evènement sur la scène de L’Autre Canal. L’occasion de peaufiner le nouveau set, (en insistant sur la nouvelle scénographie et les lumières) afin de le défendre lors de la tournée de festivals et de salles qui a suivi cette reformation.

Présentation du projet  :

En 1980 Spatsz, né à Nancy, quitte son job en 1978 pour rejoindre Mona Soyoc, une Américaine d’origine argentine et fonder KaS Product. En mai de la même année, KaS Product fait sa première apparition publique, dans le cadre du festival de Musiques Nouvelles à Nancy. Quelques semaines plus tard, KaS Product fait une performance, Maniak Publik (film et musique à l’occasion du Festival Mondial de théâtre de Nancy). Durant l’été, ils enregistrent (dans les mêmes conditions que le premier EP) trois nouveaux titres, "Take Me Tonight", "In Need" et "Malena", qui paraissent en septembre 80 sur le maxi Play Loud. Ce deuxième 45 tours attire nettement plus l’attention sur eux, aussi bien du coté presse que radio.
En mars 81, Marquis de Sade invite KaS Product pour sa tournée française qui visite les principales villes : Paris (Le Palace), Dijon, Lyon, Annecy, Marseille, Strasbourg, Metz, Rennes... à Rennes KaS Product fait une autre performance à l’occasion de l’inauguration d’un loft où ils sont rejoints sur scène par le saxophoniste Philippe Herpin. De mai à juillet 81, ils mettent au point 11 nouveaux titres qui figureront sur leur premier album, Try Out, enregistré et produit en août au Sunrise Studio en Suisse. En février 1983, KaS Product enregistre 10 nouveaux titres au studio Sorcerer Sound (Sonic Youth, Swans) de New York qui constitueront le deuxième album du groupe, By Pass, paru en avril de la même année.
Un troisième verra le jour, Ego Eye, paru en 1987 puis le groupe se séparera finalement en 1988.
Depuis lors, les KaS Product se sont retrouvés ponctuellement, le plus souvent le temps d’un concert, comme en 2005 aux Eurockéennes de Belfort ou plus récemment dans le cadre du festival Souterrain Porte VI (à proximité de Nancy) en 2011. Souvent considérés comme les précurseurs du courant electro-clash, le groupe aura surtout influencé une grande partie de la scène synth-pop française actuelle, de retour sur le devant de la scène depuis quelques années.

Le groupe sera de retour pour une tournée française fin 2012.

- DILEMN LIVE + (Electro)

Avec le soutien du CNV

Dates : 5 jours du 27 Février au 02 Mars 2012.
Producteur : Klakson http://www.klakson.fr/booking.html
Lien Artiste : http://soundcloud.com/dilemn

Objectifs de la résidence :

L’objectif principal de cette résidence était de préparer en termes de qualité sonore, visuelle et scénique cette toute nouvelle formation, un show live audiovisuel interactif en vue de la tournée qui a suivi en 2012.
Par ce travail, les artistes ont souhaité sécuriser le set live et augmenter l’impact scénique des concerts.
Cette pré-production a représenté une séquence de travail précieuse avant la tournée.

Présentation du projet :

Dilemn Live+ est une performance issue de la rencontre de 4 artistes phares. Un live électro qui oscille entre les basses du dubstep, les riffs du rock, les rythmiques du funk et du hip-hop. La partie musicale est évidemment assurée par Dilemn, accompagné par la voix de Youthstar, MC aux côtés des Dirtyphonics ou d’Elisa Do Brasil, et soutenu par les scratches du champion du monde DMC 2010, LigOne.
La partie visuelle, quant à elle, est confiée à VJ Zero, un des “veejays” les plus affutés du moment qui allie élégamment sens de l’esthétique et maîtrise technique, certainement un des plus inspirés et les plus actifs de la scène française.

- MELL (Rock)

Avec le soutien du CNV

Dates : 5 jours du 10 au 14 Septembre 2012.
Producteur : AD Prod http://www.artdisto.com/ad-prod/
Lien Artiste : http://www.artdisto.com/nos-artistes/mell/


Objectifs de la résidence :

Désormais seule sur scène, l’objectif de la résidence a été l’approfondissement de la mise en scène et en lumières ainsi que la réalisation/mise en place définitive de la fiche technique et du plan de feu correspondants.
Cette résidence a également permis de finaliser les arrangements des morceaux préexistants à ce nouvel opus, de définir clairement un spectacle unique et différent de ce que MeLL a pu créer jusqu’à aujourd’hui.

Présentation du projet :

MeLL ose. Pour preuve, elle fait ses premiers pas de chanteuse suite à un pari. Pas commun comme début.
Et la musicienne n’est pas du genre à faire comme tout le monde… Le premier album « Mon pied en pleine face », sorti en 2003 sur le label indé And Music, donne le ton. Elle fait ce qu’elle veut et tant mieux.
MeLL invente. Elle crée un nouveau genre artistique « la chanson décoiffée ». Une sorte de rock un peu punk alterno et de chanson française à mèche folle, aux textes ciselés et incisifs. Elle s’attache la fidélité d’un public grossissant qui voit en elle un électron libre de la musique, rafraichissante, étonnante, détonnante. « Voitures à pédales » (2005) et « C’est quand qu’on rigole » (2007) la font entrer définitivement au Panthéon des auteurs-compositeurs-interprètes qui disent ce qu’ils pensent quand ils le pensent ; et tant pis pour ceux que ca dérange. Ca ne dérange d’ailleurs pas Christian Olivier des Têtes Raides qui n’hésite pas à lui ouvrir les portes de son label Mon Slip pour deux albums.
MeLL bouge. Elle se renouvelle, se réinvente et se met en danger pour le bien des oreilles d’un public accroc. D’un album à l’autre, sans jamais renier sa personnalité, elle évolue dans son univers et y injecte ses rencontres et ses humeurs. Un voyage aux USA chez MeLL, ca donne « Western Spaghetti », produit par Toby Dammit (ex-batteur d’Iggy Pop). Un album tout en sonorités d’outre-Atlantique, régal pour les gourmets friands des wild spaces à l’américaine et de l’accent prononcé des habitants du Tennessee autant que pour les fins palais qui se réjouissent d’écouter des paroles parfaitement assaisonnées.
MeLL fait ce qu’elle veut. On l’a déjà dit. Alors elle repart pour un nouvel opus (sortie 2013), sur lequel elle décide de tout faire toute seule. Et puis pourquoi pas aussi à la scène d’ailleurs ? Elle fait la part belle à ses envies, et là, elle a envie d’être face à elle-même.
On l’a dit aussi, MeLL se met en danger. Quand elle dit, elle fait.

L’Autre Canal est un Établissement Public de Coopération Culturelle géré par la Ville de Nancy, la Région Grand-Est et le Ministère de la Culture - Direction Régionale des Affaires Culturelles du Grand-Est. Il bénéficie du soutien de la Métropole du Grand Nancy.