SAISON 17/18

Feu ! Chatterton • Rock & spoken word

– En résidence 1 jour en mars
Une étreinte folk rock teintée d’onirisme, au crescendo tout en intensité, et bercée par le chant du dandy Arthur Teboul. Voilà comment pourrait être résumé « Souvenir », premier extrait du nouvel album de Feu ! Chatterton, le successeur d’Ici Le Jour (A Tout Enseveli), acclamé par la critique. Avec la complicité de Samy Osta (La Femme, Rover) sur ce nouveau disque, les ingrédients du succès du quintet seront toujours là, tout comme leur nouveau show que le groupe vient préparer en résidence à LAC et que l’on a plus que hâte de découvrir. Quoi de plus normal ? nous direz-vous, venant de nominés 2016 aux Victoires de la Musique dans la catégorie « Meilleure révélation scène ».

Ange• Rock progressif

– En résidence 3 jours en février
Le plus intemporel des groupes français sort un nouvel opus et, infatigable, reprend la route histoire de fêter dignement 50 années d’un parcours solaire hors des sentiers battus. Pionnier intarissable sur le terrain de jeux du rock progressif, cette légende vivante séduit, provoque, étonne un public fidèle, toutes générations confondues, par sa générosité et son lyrisme atypique… Avant-gardiste, Ange invente ce que beaucoup n’osent pas en incarnant l’audace, la joie communicative à explorer l’inconnu. Un artiste d’exception, un gage d’éternité.

Club Cactus • Création rock/noise

– En résidence 4 jours en février
Club Cactus est un duo de musiciens évoluant essentiellement sur leurs batteries, face à face. Jean Michel Pires, musicien compositeur (NLF3, Mendelson, Married Monk, Bed, ...) et Anthony Laguerre, musicien compositeur et producteur (Filiamotsa, Noctura, Praag,...) se mettent en collaboration pour créer une musique riche en voix : G.W.Sok, Benoit Burello, Don Nino, Pascal Bouaziz, ... Le rendu, entre rock épuré et noise psychédélique, sera présenté sur scène enrichi d’une création vidéo et les voix traitées comme une bande son.

Bon Voyage Organisation• Afro disco groove

– En résidence 3 jours en janvier
Fédéré par Adrien Durand (producteur/arrangeur du dernier album de Amadou et Mariam), BVO pratique l’exploration. Depuis 2007, cet orchestre transforme les studios et la scène en caravelles spatiales afin d’emmener ses auditeurs à la frontière des univers musicaux connus. L’ensemble met un point d’honneur à transcender les genres en mélangeant rythmes funk, jazz, afro-beat et disco, base sur laquelle il délivre sa version du paysagisme sonore et de la musique cosmique. Sur disque, on y retrouve l’actrice Agathe Bonitzer, la chanteuse Maud Nadal (Halo Maud, Moodoïd), le chanteur saxophoniste Adrien Soleiman (Hotel 7), le mannequin franco-chinois Maé Lapres, Cyprien Jacquet à la batterie, Inor Sotolongo aux percussions et évidemment, Adrien Durand aux basses.

Symphopop • Pop symphonique

– En résidence 3 jours en janvier
L’histoire de la chanson populaire est bien sûr marquée par de grandes trouvailles mélodiques - donc de grands compositeurs - et des interprètes idoines qui ont su incarner ces petites pièces musicales à la perfection. Mais on oublie que, souvent, la recette miraculeuse qui a fait passer une chanson à la postérité inclut un arrangement orchestral, presque indissociable dudit titre dans certains cas. Symphopop, proposé par le Gradus Ad Musicam et LAC, se propose de rendre hommage à ces arrangeurs, à travers une sélection de chansons qui mettent en lumière le rôle de l’orchestre dans l’impact que peut avoir un titre sur l’auditeur.
Sur scène : Le GAM, Laura Cahen, Manuel Etienne, Vincent Mougel (Kidsaredead), Jérôme Didelot (Orwell), Renaldo Greco, Mathieu Ambroziak, Benjamin Cahen, Charlie Davot et des élèves de la MAI.
Avec la participation exceptionnelle de James Warren (The Korgis)

Grand Orchestre Psychédélique de Nouvelle Austrasie • Création quadriphonique

– En résidence 3 jours en octobre
Créé à l’occasion des dix ans de LAC en mars dernier, Le Grand Orchestre Psychédélique de Nouvelle Austrasie vient bousculer les codes inébranlables de la musique amplifiée moderne. Obsessive et enveloppante, leur musique nourrie de transe et de voodoo vous emmènera de l’électro d’un club berlinois au désert rock de l’Arizona, d’un kraut hypnotique à la surf music d’un western spaghetti. Le Grand Orchestre est composé de 14 musiciens et 3 techniciens de Nancy et de la région et saura vous transporter grâce à sa configuration étonnante plaçant le public au centre de tout.

Chapelier Fou • Electro classico pop

– En résidence 5 jours en octobre
Muance comme une contraction entre « Mue » / « Mutation » et « Nuance ». Un mélange de mots qui correspond parfaitement à cette idée de métamorphose qui hante depuis toujours la réflexion de Chapelier Fou. Un nouvel album dans lequel le messin revendique en même temps une douce sensibilité, un psychédélisme un peu plus assumé et des notions d’humour et de légèreté. Pour donner de l’air et de l’ampleur à ses compositions, Chapelier Fou a fait appel à Chab pour le mastering de l’opus. Celui-ci est un spécialiste courtisé qui a travaillé entre autres sur le dernier album de Daft Punk et sur les disques de La Femme, Sébastien Tellier ou encore Benjamin Clementine. Avec toujours cette envie de faire se rencontrer des phrasés organiques et des textures synthétiques, Chapelier Fou confirme son retour.

Orchard • Ambiant

– En résidence 2 jours en octobre
Orchard réunit quatre artistes du label Ici d’Ailleurs autour d’un projet d’enregistrement d’album ambiant. Aidan Baker, Gaspar Claus, Maxime Tisserand (clarinettiste de Chapelier Fou) et Franck Laurino (batteur de Zëro) font entrer en résonance leurs sensibilités respectives pour composer un bijou sonore. Ils viendront travailler ce projet singulier à LAC.

Rouler Pinder • Rock festif

– En résidence 4 jours en septembre/octobre
Présent sur la scène rock depuis 20 ans déjà, Rouler Pinder propose un rock énergique et festif, avec un gros nez rouge, la perruque de Sim et des pétards Bison #4 sous les aisselles. Pour fêter ses deux décennies, le groupe lorrain a eu l’envie d’une création d’envergure rassemblant pas moins de 50 musiciens issus de la scène régionale. Des groupes complets (La Casa Bancale et les Capsules) aux musiciens de Dirty Work of Soul Brothers, Machine Gun Kelly, David Vincent et ses mutants, Diego Pallavas, La P’tite Sœur ou encore
Mon Désert. Une création unique qui fera grand bruit et qui sera travaillée à LAC ce trimestre avant d’être présentée pour le NJP.

Cie Virgule Flottante • Musique et danse

– En résidence 5 jours en septembre
La compagnie nancéienne Virgule Flottante vient ce trimestre à LAC pour travailler sa nouvelle pièce chorégraphique : Nocturama. Cette création questionne les différents mécanismes du temps qui passe afin d’instaurer un dialogue entre corps et son dans une recherche d’état de transe. Les danseurs et le musicien se confrontent et se manipulent dans un jeu de temporalité, dans une cadence parfois soutenue ou dans un relâchement et une immobilité totale.

Rone • Electro

– En résidence 3 jours en juillet
Figure de proue du label Infine, Erwan Castex aka Rone est devenu en trois albums l’une des références majeures de l’electro française. Sa musique pourrait certainement se définir comme mouvante, évolutive et moderne. Juste avant sa tournée des festivals d’été (Dour, Sziget Festival,…), celui qui s’est notamment entouré de Michel Gondry pour la pochette de son nouvel album, est venu travailler son tout nouveau live à LAC, durant trois jours.

L’Autre Canal est un Établissement Public de Coopération Culturelle géré par la Ville de Nancy, la Région Grand-Est et le Ministère de la Culture - Direction Régionale des Affaires Culturelles du Grand-Est. Il bénéficie du soutien de la Métropole du Grand Nancy.