TÉTÉ (Fr) + ALEXANDRA GATICA

mercredi 16 novembre 2016 - 20h00

Production Label LN

CARTE LAC : PREVENTE 21€
NORMAL : PREVENTE 26€

« Le bonheur est à portée de main si on veut bien le voir », nous confie TÉTÉ. Et à portée de guitare, celle dont il s’est intimement rapproché ces derniers mois afin de confectionner son nouvel album Les Chroniques de Pierrot Lunaire (sortie le 7/10/16), témoignage d’un retour aux sources de l’enfant
prodige.
Guitariste passionné depuis l’adolescence, Tété sort son premier album, L’air de rien, en 2001. Deux ans plus tard, c’est la consécration avec À la Faveur de l’Automne. Depuis, il ne s’est jamais arrêté – ni de tourner, ni de composer, pour lui ou pour les autres (de Gaël Faure à Fréro Delavega.). Il s’illustre même à la télévision avec André Manoukian dans l’émission Tété ou Dédé. Son dernier opus en date, Nu Là-Bas (2013), était aussi personnel que pop.
Ce nouvel album parle aussi bien en son nom qu’à chacun d’entre nous. L’ouverture « La Réalité » raconte comment on perd son âme d’enfant, « Costaud » revient sur la fragilité et le manque d’amour que l’on peut tous ressentir, « N’être que soi » évoque le fait de refuser le moule imposé par autrui. Des choeurs entêtants
de « Persona Non Grata » (« Ma plume ne veut plus de moi/ Page blanche du trépas ») au « salut solaire » de « L’amour à nos chevets », Les Chroniques de Pierrot Lunaire narre une quête personnelle.
Avec ses mélodies ourlées de fil d’argent, Les Chroniques de Pierrot Lunaire brille de l’amour de Tété pour le blues et le folk ancestraux, grâce auxquels il retrouve toute l’ampleur de sa voix, limpide et profonde. Le musicien a récemment changé l’accordage de son instrument fétiche, épousant des méthodes d’open tuning
du début du 20e, rendues plus tard célèbres par un certain Keith Richards. « Au début du siècle dernier, il n’y avait pas d’électricité. Avec juste leur guitare et leur voix, des types faisaient chanter et danser 100 personnes ! » Nul doute qu’avec Les Chroniques de Pierrot Lunaire, son album le plus abouti à ce jour, Tété saura
transporter bien plus de personnes encore.

http://www.tete.tv/
Retrouvez Tété sur Facebook

L’Autre Canal est un Établissement Public de Coopération Culturelle géré par la Ville de Nancy, la Région Grand-Est et le Ministère de la Culture - Direction Régionale des Affaires Culturelles du Grand-Est. Il bénéficie du soutien de la Métropole du Grand Nancy.